Claude le 17 juillet 2017

Bonjour les amis ailés !

 

​ Nous avons beau n’être que Colibris, Roitelets ou rouges-nez – pardon : Rouges-gorges,​ nous n’en volons pas moins de nos propres ailes, avec autant de plaisir que de maîtrise, de modestie que de prudence !

Vous avez remarqué, je n’en doute pas, avec quelle rapidité s’écoulent les semaines et je me prends souvent à me demander « … tiens, la dernière fois que… quand était-ce ? » et je suis toujours surpris de ma réponse qui tend à limiter le temps.
Ce constat fait que l’on s’aperçoit que certains membres de notre « club ulm » ne sont plus apparus depuis longtemps : que deviennent-ils ? Happés par leurs activités, professionnelles ou de retraités – il y a des jours où les confondrait – en oublient-ils leurs aspirations ? L’indifférence les aurait-elle gagnés ?
Notre société bouge (j’hésite à écrire qu’elle évolue tant, parfois elle me semble rétrograde ou écervelée…) et nous nous laissons porter comme par une longue vague aussi sournoise que puissante, dont on se défend en criant, en se débattant ou heureux de simplement… flotter !

L’amitié a ses exigences, ses échos, ses silences, ses déconvenues ou ses enthousiasmes mais l’amitié est un mot qui se conjugue… au pluriel. On peut être l’ami de soi-même, mais ce n’est plus que du narcissisme. Il est vrai que du premier au dernier jour on est seul dans sa peau !

Ce ne sont que des mots,
et il faut aussi des images !

Un couple sympathique a posé un DR400 120 à Bernay et mis pied à terre… sur notre parking ULM. S’étaient-ils trompés ? Non, je suppose qu’ils ont été attirés par le nombre de nos appareils sortis ! Ils venaient de faire une virée côtière et souhaitaient se dégourdir les jambes… Photos et signature du registre de passage !

ZE et OK mise en marche et en chauffe…
Un DR400 avec un moteur… Rotax 100cv
L’avancement du superbe Kiebitz de Jean-François, et bientôt son moteur…

 

Quelques photos datant d’une quizaine,
visite de Gérard repartant en Messerschmitt…

Bises et amitiés,
Claude

ps : j’ai oublié samedi que le lendemain était mon anniversaire, (septante et huit) alors on verra cela samedi prochain !